Zoom sur le CIF

Question 1/2


Quel dispositif a pour objectif de vous permettre d’analyser vos compétences professionnelles et personnelles ainsi que vos aptitudes et motivations dans le but de vous aider à définir un projet professionnel


La réponse correcte est b :

le bilan de compétences

Question 2/2


Quel dispositif vous permet de faire reconnaître officiellement les compétences et/ou les connaissances que vous avez pu acquérir tout au long de votre vie


La réponse correcte est c :

validation des acquis de l’expérience

Question 1/1


Quel est le rôle du conseiller Fongecif ?


La seule réponse incorrecte est la C

Question 1/2


Que devez-vous demander et obtenir de votre employeur pour suivre votre formation ?


La réponse correcte est a :

Une autorisation d’absence

Question 2/2


Qui examine la demande de prise en charge financière de mon CIF ?


La réponse correcte est a :

Une commission paritaire du FONGECIF

Question 1/5


Est-ce que mon employeur peut refuser ma demande ?


Les réponses correctes sont b et c

Question 2/5


Combien de fois mon employeur peut-il reporter ma demande ?


La réponse correcte est b

Question 3/5


Pour quelle(s) raison(s) mon employeur peut-il reporter ma demande ?


Les réponses correctes sont b et c

Question 4/5


Je dois informer mon employeur ?


Les réponses correctes sont b et d

Question 5/5


Que se passe t’il si l’employeur ne répond pas à mon autorisation d’absence ?


La réponse correcte est a

Question 1/2


Vous avez défini votre projet et votre besoin de formation. Quelle doit-être votre prochaine démarche ?


La réponse correcte est a :

La première démarche doit être de vérifier auprès d’un conseiller Fongecif que vous êtes bien éligible au Congé Individuel de Formation

Question 2/2


Et si on me demandait de définir le congé individuel de formation ?


La réponse correcte est b :

Le CIF est un droit vous permettant de vous absenter de votre poste de travail pour vous former, mais son financement n’est pas automatique. Votre dossier sera étudié de façon anonyme par une Commission paritaire qui se réunira avant le début de votre formation et prendra une décision quant au financement de votre dossier.

Question 1/2


Qu’est ce qui peut me permettre d’obtenir des informations sur mes droits à formation ?


Les réponses correctes sont a, b, c et e

Question 2/2


Comment est accordé le financement de mon projet ?


La réponse correcte est b

Question 1/2


Que se passe -t-il à la fin de mon CIF, si je retourne dans mon entreprise ?


La réponse correcte est a :

Vous avez la garantie de retrouver un poste et une qualification identiques à ceux que vous aviez avant le départ en CIF. Mais votre employeur n’a pas obligation de reconnaitre la qualification obtenue lors de votre formation.

Question 2/2


Quelle affirmation est correcte ?


La réponse correcte est a :

Vous pouvez faire un nouveau CIF, mais,et sauf si votre employeur vous accorde une nouvelle autorisation d’absence à titre favorable, il vous faut respecter un certain délai. La règle de calcul est simple : Vous divisez le nombre d’heures de votre CIF par douze. Le chiffre obtenu est un nombre de mois de délai à respecter pour demander un nouveau CIF. Il ne peut être inférieur à 6 mois ni supérieur à 6 ans.

Question 1/2


Le financement de votre CIF porte ou peut porter sur les éléments suivants :


Les réponses correctes sont a, c et d
Concernant la réponse c : la prise en charge peut ne pas être totale. Selon la durée de la formation, selon le coût total ou le coût horaire de la formation ou encore selon votre niveau de rémunération, vous pourriez avoir une partie de la formation à votre charge.)

Question 2/2


Sauf cas particulier des formations pluriannuelles cofinancées, la durée maximale de financement par le Fongecif est de :


Réponse b

Question 1/2


Depuis 2010, un salarié (en CDI ou CDD)peut solliciter la prise en charge d’une formation d’une durée d’au moins 120 heures se déroulant en dehors du temps de travail à condition qu’il justifie d’une ancienneté:


La réponse correcte est a :

C’est bien la prise en charge dont il est question. Le salarié est toujours libre de faire ce qu’il veut sur son temps libre, mais la prise en charge de l’action est subordonnée à une ancienneté d’au moins un an dans l’entreprise.

Question 2/2


Avec la formation hors temps de travail :


Les réponses correctes sont b et c :

Vous n’avais pas à demander une autorisation d’absence à votre employeur dans le cadre d’une formation hors temps de travail. Par ailleurs, vous pouvez vous former durant vos RTT, vos congés payés, vos weekend, un temps partiel non travaillé…


    Accueil Glossaire Contact Votre avis